Practical Programming
code review constructive

Code review: comment faire une review constructive

Mettre en place la code review permet de réduire le nombre de bugs qui arrivent en production et de rendre le code plus maintenable. Cette pratique, que l’on retrouve pourtant dans beaucoup d’entreprises, n’est que rarement normée. La façon de faire la code review est propre à chaque développeur et, lorsqu’on débute, on ne sait pas trop ce qu’on doit faire.

Si la code review a des objectifs clairs, pourquoi est-ce qu’on ne norme pas les code review de la même façon qu’on a des normes de code ?

Ce qu’on cherche dans une code review dépend de son niveau d’ancienneté en tant que développeur, son expérience au sein de l’entreprise et du projet et de ces mêmes critères appliqués à l’auteur du code. C’est pourquoi il va falloir adapter la code review en fonction de la situation.

Certains conseils s’appliquent à tous les développeurs, quelque soit leur niveau d’ancienneté ou d’expérience. La code review est un procédé de feedback de développeur à développeur. Pour qu’elle apporte ses bénéfices, les reviews doivent respecter certains principes de bienveillance. Si les développeurs ne se sentent pas en sécurité à exposer leur code, ils seront toujours sur leur garde et les commits se feront de plus en plus rare.

Pour faire une code review il faut s’immerger dans le contexte du code

Une code review arrive le plus souvent dans un contexte d’une Issue ou d’une User Story. Celle-ci doit être documentée dans un outil de gestion de code source, comme Github, Gitlab ou Bitbucket, ou un outil de gestion de projet, comme Jira ou éventuellement Trello.

Avant de démarrer la lecture du code, il est bon de commencer par relire à l’issue ou l’user story, puis s’il y a, les commentaires qu’à pu ajouter l’auteur à sa Pull Request. Le fait de prendre le temps de s’immerger dans le contexte dans lequel le code a été créé va vous permettre, lorsque vous lirez le code produit, de vous mettre au mieux à la place de l’auteur. Vous comprendrez ainsi que s’il a choisi de structurer son code de cette façon, c’est peut être parce que le reste du fichier ou du module a été structuré comme cela par le passé et qu’il a souhaité garder la même approche plutôt que d’avoir deux logiques différentes pour un même module.

En tant qu’auteur, il est utile de prendre le temps, avant de soumettre sa PR à ses collègues, d’expliquer certains choix lorsque vous savez que ceux-ci pourraient être questionnés. Vous anticipez les interrogations de vos lecteurs et y apportez un élément de réponse. Cela n’empêche pas aux reviewers de remettre en question votre choix mais çà facilite le travail de mise en condition pour qu’ils vous comprennent.

Certaines équipes font le choix avant de démarrer le développement de faire un “Three amigos”. Ce rituel, tiré des méthodes agiles, consiste à rassembler le Product Owner, le futur auteur du code et un (ou plusieurs) autre développeur afin de discuter de l’issue ou user story à implémenter. Le P.O assiste pour clarifier le besoin et s’assurer que l’approche choisie répondra aux besoins métier. Les développeurs vont pouvoir échanger de vive voix sur les solutions possibles. Documenter les choix arrêtés lors d’un Three Amigos va permettre aux reviewers de savoir ce qui a été décidé. Inutile de questionner des choix qui ont déjà été fait en amont, ils vont pouvoir concentrer leur attention sur d’autres aspects, comme la modularité et la lisibilité du code ainsi que la couverture de tests.

Formuler ses critiques lors de la code review

Pour garder un environnement de travail en paix, il est très important de faire preuve de bienveillance lors des code reviews. Ceci ne veut pas dire pour autant qu’il faut fermer les yeux sur certains segments du code sous prétexte qu’il y a déjà beaucoup de commentaires et qu’il faut rester sympa.

Eviter le vocabulaire négatif

Je commence par le plus évident mais c’est le plus critique: les commentaires dégradants ! Formuler un commentaire disant “C’est nul ! Ton code se répète et tu n’as pas fait de test unitaire”, est purement dégradant. Même si le code produit ne répond pas au standard imposé, le fait de tolérer ce genre de commentaire nuit gravement à l’équipe. Si l’auteur n’est pas capable de produire du code satisfaisant pour l’équipe, c’est qu’il n’a pas été suffisamment bien formé. La faute est à l’équipe qui n’a pas su le former ou qui l’a recruté pour une mission pour laquelle il n’avait pas le niveau.

Le plus courant en revanche est le commentaire négatif vis à vis d’une approche. Par exemple, “Il ne faut pas utiliser de boucle for, on utilise uniquement des map, for … of ou for …in“. Ce commentaire est purement factuel et peut paraître acceptable. En vérité ce commentaire fait de vive voix est acceptable. En revanche a l’écrit il est beaucoup plus négatif. En tant qu’auteur, recevoir une série de commentaires type “fait pas ci, fait pas çà” est pesant sur le moral. Ce même commentaire peut être formulé de manière plus positive en disant “C’est pas mal ! As-tu essayé de faire cette boucle avec un .map() ? On préfère utiliser cette syntaxe dans le projet, d’ailleurs tu peux trouver un exemple sur tel lien ou dans notre style guide dans le wiki“.

Discuter avec son collègue

S’il y a beaucoup de points à revoir suite à une code review, n’hésitez pas à aller parler directement à votre collègue immédiatement après avoir posté vos commentaire. En personne est le mieux, en chat video ou audio si ce n’est pas possible. Ceci est d’autant plus important si vous savez que vous avez tendance à dire les choses crument dans la vie de tous les jours. Le fait de se parler de vive voix va permettre de désamorcer les tensions qui pourraient apparaître si l’auteur prenait mal une de vos formulation écrite.

Illustrer ses propos et donner des sources

Donner des exemples

Lorsqu’il s’agit de modifications, il peut être pertinent de donner des exemples à l’auteur.

Utiliser les suggestions

Partager des sources de bonnes pratiques

Souligner les réussites

La code review n’est pas uniquement un moment de critique. Elle peut également servir de moment de félicitations et d’encouragement.

Lorsqu’un collègue met en pratique une recommendation que vous aviez faites par le passé, prenez le temps de vous arrêter et de mettre un petit mot ou un emoji. Ce petit geste est fortement apprécié par les développeurs junior. Non seulement il montre que vous aussi faites attention à ce qui est bien mais il encourage à prendre les futures remarques comme des leçons et non des reproches

Le moment d’apprendre

Si vous démarrez sur le projet, lire les code reviews peut être compliqué. Vous n’êtes pas encore familier avec toutes les briques du projet et vous ne pouvez probablement qu’évaluer la composition du code sans pouvoir mesurer les implications sur l’ensemble du système.

Servez-vous de ces Pull Request pour poser des questions sur le projet. Si vous n’êtes pas familier avec un segment de l’application, l’auteur du code ou un autre collègue pourra prendre le temps de vous expliquer sa raison d’être. Le timing est idéal car pour l’auteur et les autres reviewers le sujet est encore frais.

Rayed Benbrahim

Rayed Benbrahim

Développeur freelance Node.JS depuis 2017, j'ai créé le media Practical programming afin d'aider les développeurs web dans l'avancé de leur carrière de débutant à senior.

1 commentaire

  • Super article, merci !

    J’ajouterais en tant que dev qui ouvre la PR :
    – faciliter la lisibilité en s’imposant des tailles de PR (pas plus de 2k modifiées par ex, dans la mesure du possible bien sûr selon le projet)
    – ajouter des commentaires sur les points qui nécessitent une attention particulière

Retrouvez nous

N'hésitez pas à nous suivre sur les différents réseaux sociaux !

Most popular

Most discussed

Share This